• Accueil
  • Blog
  • Ville de Genève - Des militants occupent un centre culturel

Ville de Genève - Des militants occupent un centre culturel

Ville de Genève - Des militants occupent un centre culturel Une quarantaine de personnes occupe actuellement le centre culturel du Grütli. (Photo: DR)

Une quarantaine de personnes actives dans le soutien aux mineurs non-accompagnés occupent le Grütli. Ils exigent des solutions pour ces jeunes. 

Depuis lundi 15h, une quarantaine de militants du Collectif de lutte pour les droits des Mineurs non-accompagnés (MNA) occupent le centre culturel du Grütli au centre-ville de Genève et comptent bien y rester. Le collectif entend ainsi dénoncer l'inaction du conseil d'Etat dans la prise en charge de ces migrants mineurs ou à peine adultes et la rupture du dialogue. Les occupants exigent «une prise en charge digne et adaptée pour chaque jeune sur le territoire genevois», selon un communiqué.
«A notre connaissance, une dizaine d'adolescents dort actuellement dans la rue ou dans les sleep-in hivernaux faute de réponse des autorités, notamment du Service de protection des mineurs (SPMI) qui dit ne pas avoir de places disponibles», souligne Camille*, militante.

Le collectif affirme agir ainsi faute de réponse satisfaisante de la part des autorités cantonales, malgré de nombreuses actions telles que lettre ouverte au gouvernement, conférences de presse, manifestations et rendez-vous avec une délégation du Conseil d'Etat aux migrations. Pour les militants, «chaque jeune doit bénéficier d'une aide financière, du droit à la formation et d'un accompagnement pour trouver une formation adéquate à ses besoins et ses envies, ainsi qu'être assuré d'un soutien socio-éducatif». Ces revendications sont étendues aux adultes de moins de 25 ans.

Les militants espèrent que les autorités municipales ne les bouteront pas dehors dans les heures qui viennent. Camille indique que Sami Kanaan, conseiller administratif chargé de la culture, s'était engagé à les tenir informés d'une éventuelle opération de police. Une assemblée et un repas sont prévus ce soir. Et une conférence de presse a été agendée à mardi matin.

La Délégation du Conseil d'Etat à la migration se dit surprise du moment choisi pour cette occupation. Elle indique que «suite à une décision de la délégation du Conseil d'Etat à la migration, un centre dédié aux mineurs non-accompagnés a été ouvert début novembre à Malagnou, afin de prendre en charge les mineurs les plus vulnérables. Ce centre accueille actuellement 20 MNA et fonctionne, à ce stade, à satisfaction». Pour ce qui est des requérants mineurs non-accompagnés «un plan d'action, basé sur un rapport de la Haute école de travail social, est en voie de finalisation» par trois Départements. Il sera soumis à la délégation du Conseil d'Etat à la migration à la fin de ce mois. Enfin, la délégation du Conseil d'Etat rappelle que« le dialogue opérationnel avec tous les acteurs de la société civile se poursuit autour de cette problématique, notamment avec le collectif d'associations pour l'action sociale».

*Prénom d'emprunt

(mpo)

Source : 20 Minutes

Alain Bolle: «A Genève, 110 personnes seront à la ...

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Invité
lundi 28 septembre 2020

Image Captcha

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://soscottage.ch/


Copyright 2018 - 2020 © SOS Cottage - Tous droits réservés