• Accueil
  • Blog
  • Genève - Précarité: Cet hôtel du centre-ville «où les mineurs sont maltraités»

Genève - Précarité: Cet hôtel du centre-ville «où les mineurs sont maltraités»

Genève - Précarité: Cet hôtel du centre-ville  «où les mineurs sont maltraités» Genève - Précarité: Cet hôtel du centre-ville «où les mineurs sont maltraités»

Pas moins de 200 personnes ont manifesté ce mardi soir devant l'Hôtel Aïda. «Une adresse scandaleuse»: accusations fermes et réquisitoire à même le trottoir. 

Le troisième rassemblement en l'espace de quatre mois.

À chaque fois, le trottoir s'avère trop petit. Ils étaient 150 participants en juillet devant le bâtiment du Service de protection des mineurs (SPMI); autant à la mi-octobre, sous la pluie, réunis face au foyer de l'Étoile, exigeant à voix haute la fermeture de cette adresse indigne.

Ils étaient plus encore mardi soir, regroupés dès 18 h au pied de la façade d'un hôtel sans étoiles, mais pas sans service d'ordre. Aïda, il s'appelle, et le Collectif Lutte des MNA (pour mineurs non accompagnés) l'a dans le nez depuis longtemps déjà, au point de réclamer une fois encore, à même la rue, sa fermeture pure et simple et «l'expulsion de son gérant».

Comportement raciste

Les oreilles de ce dernier ont dû siffler: 200 personnes très remontées sous ses fenêtres, fustigeant ses méthodes douteuses, son comportement raciste, son incapacité à gérer une clientèle placée là par le SPMI, avec la bénédiction de nos autorités, qui ont fait de l'Aïda – quel nom impropre – le lieu d'hébergement principal dans la ville pour les mineurs étrangers pris en charge par ce même SPMI.

Lire la suite sur TDG

GENÈVE - Le Grand Conseil n'aidera pas les chômeur...
SUISSE AVS - Les rentes des bénéficiaires aisés vo...

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Invité
mardi 31 mars 2020

Image Captcha


Copyright 2018 - 2020 © SOS Cottage - Tous droits réservés